NEU! 2 (1973)

 

Le deuxième album de Neu reprend les procédés du premier, mais avec une exécution techniquement plus raffinée et des airs plus jolis – et avec en même temps une relative homogénéité sonore (la section rythmique intervient presque tout le long, qui plus est de manière assez monotone) et un côté auto-parodique qui s’avèrent parfois gênants. Ceci en particulier sur la deuxième face où les trois affreux (Rother, Dinger et leur producteur Conny Plank) ayant déjà dépensé tout le budget avancé par la maison de disques et essuyant un refus pour une rallonge, recyclent un 45 tours paru quelques mois avant (« Neuschnee/Super ») et font du remplissage en bricolant de nouvelles versions des mêmes titres (Klaus Dinger ayant pour tâche de passer le disque en modifiant la vitesse, éventuellement en mettant son doigt dessus) : c’est donc probablement le premier disque de remixes de l’histoire... C’est l’occasion d’une démarche conceptuelle originale mais aux résultats loufoques : par exemple « Super » (parodie rock’n’roll de musique folklorique) donne ainsi naissance à « Super 78 » (la mégateuf au village des Schtroumpfs) et « Super 16 » (cérémonie martiale dans la caverne des trolls – morceau utilisé dans la B.O. de « Kill Bill – vol. 1 »)…

 

 

Retour au sommaire

 

Textes © 2006 – Mr Prog International Corporation

Images (y compris visuels pochettes de disques) © les gens à qui les images appartiennent

 

Toute reproduction même partielle de ce site est totalement prohibée et sera sanctionnée (si j’arrive à attraper les contrevenants) par l’écoute de « Supper’s Ready » de Genesis en entier ou bien (dans le cas où le contrevenant s’avèrerait être un pervers fan de Genesis) par un châtiment d’une cruauté sans équivalents connus dans ce monde (ni dans l’autre).

 

Ce site n’est affilié en aucune sorte à « Pengla » ni à « Apocalypse en 9/8 »