Gong – Gazeuse ! (1976)

Le bassiste Francis Moze a intitulé la plage finale qui constitue sa seule contribution à l'album en tant que compositeur (genre jazz de piano-bar...) "Mireille" à l'intention de la percussionniste Mireille Bauer.

Le pire, c'est qu'il a réussi à la pécho avec ça.

Voilà, c'était la rubrique "pipole" du Super Site Progressif de Mr Prog.

A part ça, je suis bien emmerdé pour noter ce disque car, d'un côté c'est de la fusion jazz-rock très bien jouée (y a Allan Holdsworth à la guitare...), avec un travail de composition un peu original grâce au soin consacré aux percussions (la fratrie Moerlen + Mireille + un autre gars...) qui mériterait donc une bonne note sur la base de la compétence technique, d'un autre côté l'écoute ne parvient jamais à m'intéresser réellement. Par rapport à "Shamal", la musique franchit un nouveau cap en devenant totalement instrumentale, et donc encore plus froide : en pratique, ce Gong peut d'hors et déjà être considéré comme le Pierre Moerlen's Gong (les partisans de Daevid Allen sont avisés de passer leur chemin)...

*

 

Retour à la liste des artistes

 

Retour au sommaire

 

Textes © 2008 – Mr Prog International Corporation

Images (y compris visuels pochettes de disques) © les gens à qui les images appartiennent

 

Toute reproduction même partielle de ce site est totalement prohibée et sera sanctionnée (si j’arrive à attraper les contrevenants) par l’écoute de « Supper’s Ready » de Genesis en entier ou bien (dans le cas où le contrevenant s’avèrerait être un pervers fan de Genesis) par un châtiment d’une cruauté sans équivalents connus dans ce monde (ni dans l’autre).

 

Ce site n’est affilié en aucune sorte à « Pengla » ni à « Apocalypse en 9/8 »